Responsabilité environnementale

Développement durable : un choix, une réalité.

La réduction de l’impact environnemental de la production se fait grâce à une série de processus qui comprennent :

  • Le contrôle des émissions ;
  • L’utilisation efficace de l’énergie, de l’eau et des matières premières ;
  • La réduction et recyclage des emballages ;
  • La mise au rebut correcte des déchets ;
  • L’optimisation logistique ;
  • La collaboration avec des fournisseurs locaux.

Fami confie à un bureau technique jeune et créatif la recherche de matériaux et de produits de plus en plus fonctionnels et innovants, en ayant recours aux programmes de simulation en 3D les plus récents et en employant des technologies de production à faible impact écologique.

vers un AVENIR
toujours plus VERT

Responsabilité environnementale

PROTÉGER CE QUI NOUS ENTOURE

La protection de l’environnement commence par une première étape, petite mais importante : l’installation d’un système photovoltaïque sur le toit des établissements de l’entreprise. 6 140 panneaux de silicium polycristallin occupent une surface totale de 9 824 m2 et assurent une qualité et une stabilité de rendement d’exception.

625.000 kg*
de CO2 économisés chaque année

CO2 économisés chaque année



24%*
d’énergie propre

énergie propre



17.000 arbres*
épargnés chaque année

Arbres épargnés



235.000 kg*
de charbon économisés chaque année

Charbon économisés

* valeurs moyennes indicatives à partir de 2011.

L’installation photovoltaïque produit 24 % des besoins annuels de l’entreprise et permet de bénéficier de nombreux avantages : économie de combustibles fossiles, exploitation du soleil et donc d’une ressource énergétique « propre » et inépuisable, réduction de la perte d’énergie électrique produite et immédiatement utilisée, coûts d’exercice et de maintenance réduits au minimum.



UNE NOUVELLE VIE POUR LES DÉCHETS

Aider l’environnement signifie donner une nouvelle vie aux déchets produits chaque jour. Fami a mis en place des procédures de réutilisation des matériaux dans les secteurs de la peinture, du plastique, du bois et du polystyrène.

PEINTURE

PEINTURE

Le processus de réutilisation des matières premières a lieu à la fois en ce qui concerne la peinture elle-même et par l’utilisation de l’eau pour le processus de lavage des produits.

Peinture aux poudres -> 2 – 3 % de déchets, grâce à l’aspiration de la poudre et à la réinjection par chute des poudres dans l’installation de peinture (récupération 80 – 90 %).

Lavage des produits -> série de cuves pour le lavage avant peinture. Dans la cuve suivante, on utilise l’eau de la cuve précédente, et ainsi de suite, en cascade. L’eau de la première cuve est totalement mise au rebut car trop sale.

Production d’eau déminéralisée -> deux installations. La première génère 30 % d’eau de rebut, qui est ensuite utilisée pour laver les charbons de la deuxième installation. Résultat : à partir de 10 000 litres d’eau de rebut par mois, on en obtient 5 000 litres tous les deux mois.


PLASTIQUE

PLASTIQUE

Utilisation de matériaux de rebut provenant de la production et de matériau vierge pour produire les bacs de second choix.

Utilisation de matière plastique provenant de matériaux post-consommation pour produire les bacs et les caisses Ecogreen.

Récupération de 70 % de l’huile des machines : au moment du changement de l’huile, cette dernière est analysée pour déterminer si elle peut être réutilisée. Si elle est jugée adéquate, elle est filtrée, déshydratée et mélangée avec de l’huile neuve (toutes les 5 000 heures de travail, soit environ 3 ans).

Fami est l’une des entreprises membres du consortium EURepack (European Reusable Packaging & Reverse Logistics Consortium), une réalité à but non lucratif née dans le but de promouvoir l’économie circulaire par l’utilisation d’emballages réutilisés. En tant que producteurs de bacs en plastique, le choix d’adhérer à ce consortium a été naturel pour pouvoir contribuer à la réduction des déchets solides urbains et des émissions de CO2.


BOIS, POLYSTYRÈNE, PAPIER

BOIS, POLYSTYRÈNE, PAPIER

Des déchets récupérés pour produire de nouvelles matières premières qui seront injectées dans les cycles de production de nos clients. Environ 321 880 kg de palettes et 5 360 kg de polystyrène sont collectés chaque année par deux entreprises locales pour créer de nouveaux produits à mettre sur le marché.

Le bois utilisé pour la fabrication de nos produits et une partie du papier utilisé pour imprimer les catalogues sont achetés auprès d’entreprises certifiées FSC® (organisation internationale non gouvernementale fondée pour promouvoir la gestion responsable des forêts et des plantations).

En ce qui concerne les emballages, les grandes boîtes sont réalisées par des membres du groupe GIFCO (groupe italien des fabricants de carton ondulé), qui fabrique le carton avec 80 % de fibres recyclées et utilise des colles naturelles et des couleurs à l’eau pour l’impression.